Faire aimer les sciences…
Header

Serie video : les sentiers du littoral

Série vidéos sur le littoral talmondais: son histoire, son patrimoine, sa géologie et sa bio-diversité. Produit par les Sentinelles de l’Estuaire,
écrit par Jack Guichard, réalisé par Jean-pierre Boye, images de Johny Lenormand et Jean-Pierre Boye, avec la collaboration de Alain Dory

Sentiers du littoral est en ligne sur la chaîne Vimeo

nouveauté juin 2021

Le bourg de Saint-Hilaire

mai 2021

 

 

https://vimeo.com/channels/sentiers

ainsi que sur la page Facebook du Talmondais

https://www.facebook.com/Talmondais/

liste des épisodes en ligne :

 Quand les dinosaures hantaient la plage du Veillon
Des dinosaures au veillon il y a 200 millions d’années
La mine des sarts
Le bois du Veillon (premières découvertes)
Le bois du Veillon : une forêt méditerranéenne en Vendée
Port Juré dans la baie de Cayola
La baie de Cayola : sur le sentier des douaniers
La dune du Veillon
Le bourg de Saint-Hilaire

Les « Sentinelles de l’Estuaire » et « Talmondais.com » relancent, après un an d’interruption, la série « Les sentiers du littoral » afin de partager leurs découvertes du patrimoine historique et culturel du Talmondais en Vendée.

Ainsi vous pouvez découvrir une nouvelle vidéo sur « La dune du Veillon ». Un sujet qui passionnera tous les talmondais tant attachés à leur plage et à sa dune à l’entrée de l’estuaire.

Johny Lenormand et Jack Guichard se sont encore associés afin de nous présenter en vidéo l’histoire et l’évolution de cette belle dune du Veillon. Ils présentent en images l’origine et l’évolution de ce cordon dunaire qui n’a cessé de se raccourcir sous l’effet des tempêtes lors des grandes marées, surtout entre 2014 et 2017, la mer étalant des millions de mètres cubes de sable qui ont élargi la plage et modifié l’estuaire. Ils vous feront découvrir une hypothèse qui explique ce phénomène et le rétablissement actuel d’un embryon de cordon dunaire.  Depuis le vent a remodelé la dune qui reste fragile et est protégée contre le piétinement pour en limiter son érosion. Ainsi les plantes comme l’oyat, le chardon bleu et les liserons de sables se développent en retenant le sable pour fixer la dune.

Ce documentaire est raconté par Jack Guichard, illustré avec des séquences drone de Thierry Perchat, des photos aériennes de François Gaulier, et réalisé par Johny Lenormand.

Pour en savoir plus, visionnez la vidéo