Faire aimer les sciences…
Header

lettre de l’Association Française pour l’Avancement des Sciences

ANALYSE D’OUVRAGES

Cinquante expériences pour épater vos amis à table

Jack Guichard et Guy Simonin ( 978-2-7465-0544-5

Voici un livre qui vient à point pour vos cadeaux de Noël (et pour après aussi) ! Comme, durant ces fêtes, vous aurez sans doute l’occasion de vous attabler davantage qu’à l’ordinaire, vous pourrez, à la fin de vos repas, « épater vos amis », comme le promet le titre de l’ouvrage, et cela tout en les instruisant. Comme les enfants participent habituellement à ces festivités, peut-être sera-ce pour eux l’étincelle qui fera naître une vocation scientifique.

Ce sont 50 expériences que ce livre nous propose. Vous aurez donc un vaste choix et, vraisemblablement, il vous faudra plus d’un Noël pour en épuiser l’intérêt. Chacune de ces expériences est décrite en détail, avec d’excellentes photographies à l’appui. Elles sont aussi assorties de commentaires scientifiques détaillés qui expliquent les phénomènes en jeu en des termes tels que l’on a là un vrai petit ouvrage d’initiation à la physique. Ces expériences sont groupées en six catégories correspondant à peu près à l’ordre traditionnel du repas gastronomique des Français inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, c’est-à-dire de l’apéritif au café. La première de ces expériences, typique, nous invite à « renverser son verre sans en perdre une goutte » : c’est, bien sûr, à la pression atmosphérique qu’on le doit, mais il n’est pas précisé si Pascal connaissait cette application. Un des avantages de cette expérience, c’est qu’on peut boire le matériel utilisé à la fin, de même pour celle qui, sous le nom de « faire un cocktail sans mélange », traite de la différence de densité de liquides. D’autres peuvent se manger qui utilisent des œufs crus ou cuits et nous permettent de tester leur fraîcheur. Toutes ces expériences sont amusantes et instructives : essayez-les !

A. Foucault

AFAS Infos N° 2011-5 (nov.-déc. 2011)