Faire aimer les sciences…
Header

Reconnaître les bourdons

Aide à l’identification des bourdons (source: Fabien Verfaillie) :
Premier détail à regarder:
De quelle couleur est le bout de l’abdomen (= son ventre) ? BlancJaune ? NoirRouge à orangéUn peu roséEntre blond verdâtre et roux(ne tenez pas compte de la taille qui varie d’un individu à l’autre)

A – Rouge à orangé ?
Si le bourdon a au moins un trait jaune, c’est un bourdon des prés. Sinon un bourdon des pierres. L’Osmie est beaucoup plus petite (<15mm)

 

 

 

 

 

 

 

B – Un peu rosé ? bourdon grisé

C – Entre le blond verdâtre et le roux ?

– bourdon franchement rouquin, au moins sur le thorax (c’est à dire entre le ventre et la tête), c’est un bourdon des champs. Mais méfiance… le bourdon des champs peut avoir le corps blond très clair avec ou sans bandes sombres. –
– Le bourdon grisé et le bourdon vétéran se distinguent bien du bourdon des champs par la présence d’une barre sombre au milieu du thorax. Entre eux, la coloration du bout de l’abdomen fait la différence.

D Blanc ?

– S’il n’y a pas du tout de jaune sur l’abdomen, pas même une fine ligne de poils, c’est le bourdon des bois.
– Si sur l’abdomen il n’y a pas de poils noirs entre la bande jaune et le bout blanc, c’est un coucou des bois.
– s’il y a deux bandes distinctes de poils jaunes sur le thorax, c’est un bourdon des jardins.
– Reste le bourdon terrestre qui n’est aucun de ces trois là

E – Jaune ? coucou des champs, bourdon des champs, coucou distingué?

F – Noir ? abeille charpentière, ou reine de bourdon argileux?